Veaux

Classement et contrôle de la couleur des Veaux

Les pouvoirs publics ont souhaité se désengager du contrôle du classement de la couleur des carcasses de veaux en abattoirs. Les professionnels de la filière ont réaffirmé que la couleur restait un critère de classement à maintenir pour les carcasses de veaux, et qu’un contrôle collectif de ce classement devait être mis en place.

INTERBEV Veaux a établi un accord interprofessionnel fixant les conditions de classement et de contrôle de la couleur des carcasses de veaux. Il a confié à NORMABEV le contrôle du classement de la couleur des veaux, en remplacement des contrôles officiels.

Pour objectiver le classement de la couleur, quelles que soient les conditions lumineuses, INTERBEV a mis au point un dispositif de mesure instrumentale de la couleur de la viande. Ce dispositif repose sur l’utilisation d’un chromamètre, étalonné à partir des résultats d’une campagne de pointages réalisée sur plus de 6000 carcasses en 2017. Afin de veiller à une homogénéïté du classement de la couleur des carcasses de veaux, les techniciens NORMABEV sont équipés de chromamètres pour la réalisation de leurs contrôles dans les abattoirs .

Accord interprofessionnel du 6 décembre 2019 relatif au classement de la couleur des carcasses de veaux en abattoirs

Arrêté du 13 mars 2020 relatif à l’extension de l’accord interprofessionnel de l’association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes (INTERBEV) du 11 décembre 2019 relatif au classement et au contrôle de la couleur des carcasses de veaux en abattoirs

Maintien de l’obligation de classer la couleur pour les abattoirs traitant plus de 2000 veaux par an

Cet accord maintient l’obligation du classement de la couleur dans un cadre interprofessionnel, seulement pour les abattoirs traitant plus de 2000 veaux par an.

Un site abattant moins de 2000 têtes par an peut toutefois demander à classer la couleur. Il sera également contrôlé par NORMABEV. Il doit pour cela en faire la demande en renseignant le formulaire prévu à cet effet.

Les sites de moins de 2000 veaux n’ayant pas fait de demande pour classer la couleur des veaux ne sont plus soumis aux contrôles et ne sont plus autorisés à classer la couleur.

Un financement des contrôles assumé à parts égales entre les producteurs et les abatteurs

Le coût total des contrôles est financé à 50% par les producteurs et à 50% par les abatteurs.

Les montants sont facturés aux abattoirs par NORMABEV :

  • La part producteur est calculée par veau abattu, et se monte à 6 centimes HT par veau;
  • La part abatteur est calculée par visite de contrôle, et se monte à 190€ HT par visite.

Rappel sur les modalités de classement de la couleur

Le classement de la couleur des carcasses de veaux se fait au niveau de la bavette de flanchet. Cette obligation est reprise du dispositif réglementaire en vigueur préalablement à l’accord interprofessionnel de 2019.

Les contrôles, réalisés par les techniciens de NORMABEV équipés d’un chromamètre, se font donc UNIQUEMENT au niveau de la bavette de flanchet.